graffiti_pompeiani

correspondance entre des élèves d'Egletons et des élèves de Frigento et de Pietradefusi.

28 mars 2006

graffiti (1° partie...)

Comme promis -enfin!!!- voici quelques traductions de graffiti. Si vous avez des remarques et des suggestions, n'hésitez pas à proposer...

Inscriptions électorales :

AE 1901, 00181 -Marcus Lucretius Fronto = homme estimable et digne de cette distinction

AE 1902, 00191 -Je vous prie d'élire Marcus Samellius Modestus édile, car il est apte aux affaires publiques et c'est un homme honnête.

AE 1902, 00192  - Je vous prie d'élire Cnaeus Helvius Sabinus et  Marcus Samellius Modestus édiles. Ils sont dignes des affaires publiques.

AE 1902, 00193- Les riverains demandent Marcus Samellius Modestus comme édile en charge des l'entretien des rues et des édifices religieux et publics.

AE 1902, 00194 = AE 1905, 00191- Si l'on estime que la modestie est une chose utile dans la vie, alors cet homme Lucretius Fronto mérite sans nul doute la fonction (municipale).

AE 1907, 00117 -Les vendangeurs réclament Casellius comme édile.

AE 1912, 00237 -Les "Asellinas" demandent Caius Lollius Fuscus comme duumvir pour s'occuper des rues et des des édifices publics et sacrés... Et surtout Zmyrina.

(Il semble donc que les femmes -et en particulier ce qu'en français on appelle des "entraineuses" : des femmes qui dans des bars louches font consommer les clients et qui parfois proposent un "petit service supplémentaire"- aient leur mot à dire en politique. Reste à savoir si un tel soutien est intéressant pour le candidat...)

Parodies de poèmes célèbres.

AE 1914, 00139 = AE 1919, 00022 = AE 1950, 00167  -Je chante les blanchisseuses et la coquette, et non le guerrier et les armes.

(Parodie du début de l'Enéide...)

CIL 04, 04036 = CLE +02292 - Ils se turent tous, ; si ça tambe, ça tremble.

(Parodie d'un autre vers de l'Enéide, au moins pour le début... Monsieur Iandiorio, proviseur italien et latiniste distingué et passionné, suggère que cette inscription provienne d'un enfant : il y a une faute d'orthographe : "catit pour cadit" et la fin ressemble à une ritournelle une chanson enfantine.)

A suivre...

Posté par graffiti_pompei à 13:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    pudor et virtus

    L'iscrizion "Si pudor ecc.", riportata in CIL IV 6626, ha una variante nella penultima parola invece di "bene est" ha "bono est". Questo non cambia il senso della frase.
    L'iscrizione, di colore rosso, fu dipinta proprio accanto alla porta della casa di Lucrezio Frontone. Per questo escluderei un significato ambiguo e poco gratificante per il candidato.
    In altre iscrizioni l'allusione è molto più evidente, come in questa:
    Aedilem Proculam cunctorum turba probavit:
    hoc pudor ingenuus postulat et pietas.
    La desinenza al femminile del nome del candidato allude all'omosessualità dell'edile. La traduzione: Tutto il popolo ha eletto Procul(a) come edile: lo richiede il nativo pudore e il rispetto. A meno che l'autore della scritta abbia commesso un errore di ortografia, desinenza femminile per un nome maschile.

    Posté par Irpinus, 29 mars 2006 à 20:33
  • traduction

    L'inscription "Si pudor..." recensée dans CILV IV 6626, possède une variante à l'avant dernier mot : "bono est" à la place de "bene est". Ceci ne change pas le sens de la phrase. L'inscription de couleur rouge fut peinte tout à fait à côté de la porte d'entrée de Lucretius Fronton. Pour cette raison, il faut exclure une signification ambiguë et peu amène à l'égard du candidat.
    Dans d'autres graffiti, l'allusion est plus évidente, comme dans celle-ci :
    Aedilem Proculam cunctorum turba probavit :
    hoc pudor ingenuus postulat et pietas.
    La terminaison mise au féminin du nom du candidat est une allusion à l'homosexualité de l'édile.
    Traduction : La foule toute entière a élu Procula comme édile : c'est ce que méritaient sa pudeur et sa dévotion.
    (A moins que l'auteur n'ait commis une faute d'orthographe, sur la terminaison du nom.)

    Posté par Magister Galli, 04 avril 2006 à 16:06

Poster un commentaire