graffiti_pompeiani

correspondance entre des élèves d'Egletons et des élèves de Frigento et de Pietradefusi.

21 octobre 2006

Le vin à Rome

LE VIN A ROME

I-) La création du vin :

Pour les Grecs de l'Antiquité, le vin est la création du dieu Dionysos. Ce personnage complexe a donné naissance à la civilisation par l'entremise de la viticulture, mais a aussi inspiré l'ivrognerie, la démence et les rituels extravagants. Boire du vin revenait à boire ce dieu et à en devenir possédé. À l'époque, les Grecs sont très attachés à Dionysos. Il n'est pas étonnant qu'ils l'illustrent abondamment sur leurs œuvres d'art, surtout sur les étonnants vases à figures noires ou rouges. Les compagnons mythologiques de la divinité, tels que les ménades (ses amoureuses extasiées) et les satyres (personnages mi-chèvre, mi-homme), sont également largement représentés dans les œuvres inspirées par les plaisirs du vin.

II-) La démocratisation du vin :

C'est grâce aux Grecs que le vin se démocratise et cesse d'être réservé aux riches et puissants. Avant les Grecs, aucune civilisation n'avait autant aimé le divin nectar de façon si passionnée. Les Grecs, qui faisaient commerce du vin, l'ont apporté en Gaule et dans le sud de l'Italie, puis à Rome. Ils le transportaient dans de lourds récipients d'argile (amphores) enduits de résine de pin. La plupart de ces amphores commerciales pouvaient contenir de 15 à 20 litres de vin.

III-) Le vin à Rome :

Les Étrusques ont transmis la viticulture aux Romains et les Grecs l'ont propagée dans le sud de l'Italie et la Sicile. En l'an I de notre ère, chaque habitant de la ville de Rome buvait en moyenne un demi-litre de vin par jour.Le vin devient une boisson prépondérante de la civilisation romaine. Les vignobles romains en produisent des millions de tonneaux, et on doit tout de même en importer pour satisfaire à l'énorme demande. Un siècle avant J.-C., la production viticole représente une activité majeure à Rome et dans ses territoires. Les Romains apportent la viticulture avec eux en Espagne, en France et en Allemagne. Ce sont eux notamment qui plantent les vignobles des vallées du Rhin et de la Moselle, peu après le IIe siècle. Les Romains ordonnent et organisent aussi la production viticole en instaurant l'usage d'échalas et de treillis dans les vignes et en améliorant les presses grecques servant à extraire le jus. Les Grecs et les Romains mélangeaient de l'eau à leur vin.
Ils y ajoutaient aussi de l'eau de mer, de la résine, des herbes, des épices, du miel et du parfum.

Posté par graffiti_pompei à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire