graffiti_pompeiani

correspondance entre des élèves d'Egletons et des élèves de Frigento et de Pietradefusi.

18 novembre 2006

Suite du voyage...

Salve,

Je t'écris cette lettre pour te raconter la suite de mon voyage en Gaule : je remonte vers le nord et je suis parvenu sur les terres des Carnutes.

J'ai fait route vers Cenabum, leur ville principale : un comptoir commercial. Là-bas, entre la Loire et l'Eure, d'énormes foires sont organisées. Et il y en a une en ce moment... Il est donc difficile de trouver une place dans les auberges. J'ai fini par en obtenir une au pied des fortifications qui sont très larges, très hautes et très longues. Impressionnant !

Les Carnutes, comme tu le sais sûrement, -surtout depuis que tu as lu César-, sont célèbres pour leurs druides et la forêt magique qu'ils occupent et où ils se réunissent tous une fois l'an. Personne d'autre n'a le droit d'y entrer.

Les druides sont comme des prêtres de la vieille religion gauloise. Leurs fonctions ?

Tout d'abord, Ils sont les intermédiaires entre les hommes et les dieux. Ils sont chargés des sacrifices publics mais aussi ceux des particuliers. Ils sont aussi les garants des doctrines religieuses.

La justice ensuite : ils dispensent les récompenses et les peines. La pire épreuve : l'interdiction de s'adresser aux dieux et de leur faire des offrandes.

Ils ont ainsi un rôle très important dans la société gauloise : ils ont rang de princes et bénéficient d'un régime singulier. Ils ne sont pas obligés d'aller à la guerre, ni ils ne paient d'impôts... Leur chef est donc très puissant, comme tu peux t'en douter.

Comment devient-on druide ? Je ne sais pas trop. Seulement je peux te dire que leur enseignement ne se transmet que par la parole... Ils n'écrivent pas. Et pour tout savoir, il faut apprendre pendant des années et des années.

Le principe de leur doctrine ? L'âme ne meurt jamais et qu'après la mort, elle passe dans un nouveau corps...

J'aurais aimé que tu sois avec moi pour ce voyage.

Je te raconterai la suite.

Vale.

(Merci à Jules César, pour sa documentation précise.)

Posté par graffiti_pompei à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire