graffiti_pompeiani

correspondance entre des élèves d'Egletons et des élèves de Frigento et de Pietradefusi.

28 novembre 2006

Les bâtiments théâtraux à Rome

Les bâtiments théâtraux à Rome

         Les premiers spectacles théâtraux de la Rome antique étaient donnés au cours de Jeux publics (Ludi solemnes) qui se déroulaient sur toute la journée. Pour ces représentations, on construisait, en bois, des gradins et une scène provisoires.

         Le premier théâtre construit durablement en bois a été érigé en 145 av.J.C par Mummius. En 58 av.J.C, l’édile Scaurus élève un théâtre en bois avec un mur de scène construit en matériaux durables : marbre, verre, bois doré. Le premier théâtre de pierres date de Pompée, 55 av.J.C. Son hémicycle pouvait accueillir 27.000 spectateurs.

         Sous l’Empire, deux autres théâtres permanents furent bâtis à Rome, celui de Cornélius Balbus et celui de Macellus.

Le plus grand théâtre (au sens large)  romain date du premier siècle : l’amphithéâtre Flavien, plus connu sous le nom de Colisée, fut construit à partir de 72 ap.J.C par Vespasien. Il fut inauguré en 80 par Titus. Il mesurait 188 m de long, 156 m de large et 48,5 m de haut et comprenait 4 étages. Les architectes romains y utilisèrent, pour la première fois, la voûte en berceau. Bien que très endommagé, il reste un des monuments les plus imposants du monde.

                      Architecture du théâtre romain

         Le théâtre romain est bâti au centre d’une ville, sur une plaine alors que théâtre grec s’adossait à une colline. IL s’appuie donc sur un mur extérieur présentant une superposition d’arcades. Les murs de pierre sont agrafés par des crampons en fer ou en bronze. Les gradins sont en forme de fer à cheval, ils sont coupés par des escaliers qui convergent vers le centre et qui permettent de rejoindre les galeries qui forment des sorties. Un podium porte la tribune impériale. Si le soleil est trop chaud, on tend sur ce podium une grande toile, le velarium.

         La représentation se déroule en bas, sur un espace semi-circulaire fermé au fond par un mur derrière lequel sont les acteurs.

Pour les besoins du spectacle, les romains ajoutaient des rideaux de scène, des toits de fortune, . . . Un espace réservé à l’architecture se place au bas de la scène.

Bibliographie : 

         -Encyclopédie FOCUS édition BORDAS.

         -Articles INTERNET.

ULMET Sébastien

GOUYGOU Baptiste

Posté par graffiti_pompei à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire