graffiti_pompeiani

correspondance entre des élèves d'Egletons et des élèves de Frigento et de Pietradefusi.

23 janvier 2007

Magie

Salut! Nous sommes Giulia, Lina et Yohana et nous voudrions parler avec vous de magie! Nous avons parlé de magie avec la prof. de latin, et nous vous reportons des mauvais sort. Le premier mauvais sort que nous vous reportons est tiré de Corpus Inscriptionum Latinarum, 8, 2756. Le deuxième mauvais sort est tirè de Année epigraphique, 1958, pag. 38, n. 150. Le texte original, en latin, du premier mauvais sort est le suivant:

Sospetta fattura per la giovane Ennia Fruttuosa morta anzitempo

  Quae fuerunt praeteritae vitae testimonia, nunc declarantur hac scribtura postrema. Haec sunt enim mortis solacia, ubi continentur nom[i]nis vel generis aeterna memoria. Ennia hic sita est Fructuosa, karissima coniunx , certae pudicitiae, bonoque obsequio laudanda matrona XV anno mariti nomen accepit, in quo amplius quam 13 vivere non potuit. Quae non ut meruit ita mortis sortem retulit:carminibus defixia iacuit per tempora muta, ut eius spiritus vi extorqueretur quam naturae redderetur; cuius admissi vel Manes vel Di caelestes erunt sceleris vindices. Aelius haec posuit Proculinus ipse maritus, legionis tantae... 3 Augustae tribunus.

La traduction est le suivant:

Suspect mauvais sort pour la jeune Ennia Fruttuosa morte en avance

Les preuves de la précédente vie, maintenant sont rendues claires avec cette inscription extreme. En effet ceux-ci sont les soulagements de la mort quand ils sont conservés de l'éternelle mémoire du nom ou de la famille. Ennia ici est ensevelie conjointe trés chère, de sure pudeur et dame digne d'éloges pour le bon respect, elle prit le nom du mari à 15 ans, dans ce nom elle ne put y vivre que 13 ans. Elle n'eut pas le sort de mourir comme elle mérita: frappée par les enchantements elle resta longtemps muette, de façon que son esprit était arraché à force plutot que etre restituée à la nature; De ce délit achevé les "Mani" ou les dieux du ciel seront vengereux.

Le texte original, en latin, du dexième mauvais sort est le suivant:

Fattura contro Quarto perchè diventi muto

Mutae Tacitae, ut mutus sit Quartus, agitatus erret ut mus fugiens aut avis adversus basyliscum, ut eius os mutum sit, Mutae! Mutae dirae sint, Mutae tacitae sint, Mutae! Quartus ut insaniat. Ut Erinnis rutus sit et Quartus Orco, ut Mutae Tacitae, ut Mutae sint ad portas aureas.

Voilà la traduction:

Tablettes de "Mauvais sort" contre Quartus pour qu'il devienne muet

O Silencieuses Muettes, Je vous prie que Quartus devienne muet, qu'il erre agité comme un rat fuyant ou comme un oiseau devant le basilic, que sa bouche devienne muette, o Muettes ! O Muettes, que les Muettes soient terribles, que les Muettes soient silencieuses, o Muettes! Que Quartus perde la tête ! Je vous conjure que Quartus soit tourmenté par les "Erynnies" et par l'Ogre, que les silencieuses Muettes, que les Muettes soient auprès des portes d'or des enfers.

Giulia, Lina et Yohana

Parmi quelques minutes nous vous envoyez un approfondissement sur l'argument

Posté par graffiti_pompei à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire